1/9

YLC Flûte Édition

Création d'outils pédagogiques

pour la flûte traversière

partitions

Méthode 1 YLC avec CD

Méthode 1 YLC avec CD

33,00 €Prix
Les Tendres Badinages

Les Tendres Badinages

26,00 €Prix
D. NOCENTINI 24 Études mélodiques

D. NOCENTINI 24 Études mélodiques

17,00 €Prix
Je commence la flûte... mais pas tout seul

Je commence la flûte... mais pas tout seul

10,00 €Prix

BIO

Yann Le Corre, fils du peintre-navigateur Yvon Le Corre et petit-fils d’instituteurs pionniers de la pédagogie Freinet, a commencé ses études musicales à 12 ans au sein d’une famille où l’art, la transmssion et un certain goût pour l’aventure occupent la place principale. C’est à 16 ans, son Baccalauréat mathématiques en poche, qu’il décide de consacrer sa vie à sa passion. Ayant démarré la flûte avec Josiane Gaïta au CNR de Marseille, il y obtient 4 Médailles d’or (Flûte, Formation musicale, Musique de chambre et Ensemble instrumental) et un Premier prix d’Écriture avant de poursuivre sa formation auprès de Jean Patéro, Geneviève Ammar, Ida Ribera et Pierre-Yves Artaud. Il est ensuite flûte solo pendant 2 ans au sein du Collegium Musicum d’Aquitaine, orchestre de jeunes lauréats des conservatoires avec lequel il tourne en France, en Angleterre, en Espagne et au Maroc.

Titulaire du Diplôme d’État de professeur de flûte traversière, il enseigne depuis 1983 à la Cité de la Musique de Marseille où l’apprentissage est résolument tourné vers la pédagogie de groupe, et pendant 25 ans à l’École Municipale de Simiane Collongue, dans le Pays d’Aix. Il a eu à cœur pendant toutes ces années de créer, tester et améliorer sans cesse ses propres outils pédagogiques, dans le souci de transmettre à ses élèves un savoir-faire technique le plus solide possible afin qu’ils puissent un jour s’exprimer au mieux dans leur style de prédilection, quelqu’il soit.

Au sein des structures variées où il a enseigné, il a régulièrement imaginé et élaboré des projets de classe ambitieux, en lien avec d’autres professeurs, autour de répertoires de musique d’ensemble, arrangés par ses soins, allant de Purcell ou Bach à la chanson française en passant par la musique de film ou la musique symphonique.

C’est ainsi qu’ont vu le jour des spectacles sur l’œuvre vocale et instrumentale de Rameau, l’Europe galante de Campra, le Messie de Haendel ou le Gloria de Vivaldi et tout récemment les fables de Jean de La Fontaine.

ADN

CRÉATION

Notre volonté première est de faire que ces outils collent au plus près des réalités pédagogiques des salles de cours.

L’intérêt musicologique est également toujours présent à travers les textes de présentation qui se veulent les plus informatifs possible sur les liens extérieurs à la musique.

QUALITÉ

Un soin tout particulier est apporté au choix des formats de mise en page dans le but d’offrir une expérience de lecture idéale. 

Dos carrés-collés ou brochés 2 points-métal, les livrets sont, dans tous les cas, édités sur du papier de qualité très supérieure.

ÉTHIQUE

Nous faisons le choix de papiers issus de sources responsables ainsi que d’une imprimerie labellisée Imprim’vert. Toutes nos partitions sont de fabrication 100% française.

Par ailleurs, nous souhaitons répondre à une mission d’éducation d’ordre plus général en soutenant l’association Aide et Action.

Ædificube YLC 1966

ÆDIFICUBE • 1966 • Yvon Le Corre

ÆDIFICUBE

La pédagogie est un peu comme un jeu de construction. Il s'agit de développer le savoir-faire de l'apprenant comme on tenterait de faire monter cet échafaudage de cubes en bois. Le plus haut possible en veillant que rien ne tombe. La première rangée de compétences doit être compacte et solide, d'une stabilité propre à supporter les rangées supérieures. Du jour peut se faire entre des formes architecturales encore plus esthétiques mais pas avant les étages élevés, et bien veiller aussi à la répartition des couleurs et des formes pour que l'harmonie vienne avec la hauteur.

Et cette construction patiente est aussi celle de la personnalité. N'oublions pas que la première quête de l'élève qui franchit la porte de notre salle de classe, encore plus même que la soif de cognition musicale, est celle d'un développement personnel. 

Un enrichissement de sa personnalité à travers la pratique d'une activité dont la finalité est l'expression de soi.